< Retour
Accueil > A la une > Articles > Articles détail

VISITER MENTON


VISITER MENTON

Menton se situe, au bord de la mer Méditerranée, sur la frontière franco-italienne (elle n'est qu'à trois kilomètres du centre-ville). 
Menton a une allure méditerranéenne avec une influence Italienne. La vielle ville supervise la baie qui s'étend entre le Cap Martin et le Cap Mortola. L'ensemble formé par l'église Saint Michel, la Chapelle des Pénitents Blancs et les maisons environnantes est trés caractèristique. En position avancée dans la mer, le Bastion du XVIIème siècle a été transformé en un musée dédié à Jean Cocteau. 

 

Les Quartiers et Monuments à vister :


Le vieux Menton est installé sur un promontoire rocheux au dessus de la mer. Les rues sont étroites et en pente, elles sont coupées par de nombreux escaliers.


La rue Longue était la principale artère de la ville jusqu'au XVIIème siècle, c'est un tronçon de l'ancienne voie Romaine Julia Augusta. La vieille ville était protégée par des fortifications percées par huit portes. Il en reste deux, les portes Saint Julien et Saint Antoine qui donnent sur la rue Longue. 


La rue Saint Michel est dotée de nombreuses boutiques et commerces, elle effectue la transition entre la ville ancienne et la ville moderne. A noter la place aux Herbes, en contrebas de la rue, qui offre une belle vue sur la mer. 

La Promenade de la Mer longe la Méditerranée au pied de la vieille ville, elle a conservé ses immeubles anciens comme de nombreuses stations balnéaires italiennes
La Promenade de la Mer est pourvue de nombreux restaurants. 

 

Le quartier de Garavan, est issu d'un ancien bourg implanté en bord de mer jusqu’à la frontière italienne. Il comporte de belles propriétés avec jardins. A proximité de Garavan se situe un ensemble de grottes préhistoriques. Dans l'une d'elles a été découvert, en 1875, l'Homme de Menton, déposé au Musée de l'Homme à Paris
Une scène bien connue du film Le Corniaud, avec Bourvil et Louis de Funès, a été tournée au poste-frontière de Garavan. En arrière de Menton, le hameau de Monti est sur la route qui conduit à Sospel et à l'arrière-pays
 

Le Bastion a été construit en pleine mer, en 1636, par Honoré II Grimaldi, Prince de Monaco. Sa fonction était de protèger le port et la ville contre les incursions des Génois. 
Aujourd'hui le Bastion abrite le Musée Jean Cocteau. Ce dernier en a supervisé sa restauration et a participé à sa décoration. 

Le Musée des Beaux-Arts est installé dans le Palais de Carnolès, qui est l'ancienne demeure d'Antoine I de Monaco. Ses jardins exposent une belle collection d'agrumes. 


L'église Saint-Michel est une basilique, elle est de style baroque. Elle domine la vieille ville et a été construite à partir de 1619 à l'initiative du Prince Honoré II de Monaco, elle est l'œuvre du Génois Lorenzo Lavagna. Elle a été consacrée en 1675. 

L'église comporte deux clochers : la tour de l'horloge qui remonte au XVème siècle et provient d'une église antérieure et le campanile octogonal (53 m de haut). 
A partir du Quai Bonaparte, en bord de mer, on y accède par une rampe d'accès qui débouche sur la place Saint Michel pavée d'une mosaïque de petits galets. Cette place comporte aussi la Chapelle des Pénitents Blancs et est entourée de vieilles maisons, l'ensemble constitue un beau décor à l'italienne. L'église est à chevet plat et avec un faux transept. A l'intérieur les voûtes sont en berceau avec des peintures en trompe-l'oeil dans la partie centrale, il est richement décoré dans le style italien. Les chapelles intérieures sont de style baroque. Les autels sont en marbre, l'église possède un rétable de Saint Nicolas et un autre de Saint Michel, réalisé en 1569 par André Manchello. 

En face de l'église Saint Michel, de petites ruelles conduisent au vieux cimetière implanté sur la crête du promontoire à l'emplacement de l'ancien château-fort. Il est disposé sur quatre terrasses superposées. On y découvre un beau panorama sur les deux baies sur lesquelles Menton est implanté. 

Menton possède aussi une église russe-orthodoxe qui a été construite en 1892, dans un style russe du XVIIème siècle, par le danois Tersling. Cette église évoque l'importance de la colonie russe à la fin du XIXème siècle dans la ville et ses environs. 

A la fin du XIXème siècle, le tourisme a amené la création d'une nouvelle ville, à l'Ouest de la cité ancienne. De grandes avenues ont été réalisées. 
Le centre de Menton est autour des Jardins Biovès, une promenade plantée d'arbres tropicaux avec des parterres fleuris. Elle est bordée côté Ouest par l'avenue de Verdun et côté Est par l'avenue Boyer. C'est sur cette cette avenue qu'est situé le Palais de l'Europe, construit en 1909 par l'architecte danois Tersling et qui est un des principaux édifices du centre ville. Ce bâtiment est l'ancien casino de la ville. Il a été transformé en Palais des Congrès

Au Sud des Jardins Biovès, se situe le Casino Municipal, réalisé en 1935. Il est sur la Promenade du Soleil (réalisée de 1863 à 1878) qui longe le bord de mer. Vers l'Ouest, celle-ci conduit à Roquebrune - Cap Martin, vers l'Est elle desservait les anciens grands hôtels de la ville: Westminster, Royal, Regina, Balmoral, noms qui traduisaient bien l'origine anglaise des premiers touristes de la station. C'est d'ailleurs un médecin anglais Henry Bennett qui a fait la réputation de Menton comme station climatique. 

A la fin du XIXème siècle sont créées les infrastructures favorisant le tourisme comme la ligne de chemin de fer permettant de joindre, à l'Ouest Monaco et Nice et à l'Est Vintimille. 

Au delà du tourisme, Menton a su développer, depuis plusieurs siècles, une importante production de citron. Celle-ci a elle-même générée une activité commerciale significative permise par la restructuration du port. 

La ville a subi de gros dégâts pendant la Seconde Guerre Mondiale et la reconstruction n'a été achevée que vers 1960.

 
Source: www.francebalade.com


< Retour